NeuvainesPoullart des Places

LA VIE DE COMMUNAUTE : BASE, FORCE ET PRINCIPE DE NOTRE MISSION

Depuis les débuts de l’histoire du salut, Dieu a choisi des hommes non pas comme individus, mais comme membres d’une communauté.

La communauté du noviciat international au Paraguay a accepté l’invitation du généralat à composer cette neuvaine pour commémorer notre fondateur, Claude François Poullart des Places.

Nous avons choisi de réfléchir sur le thème « La vie de communauté : base, force et principe de notre mission » durant cette neuvaine. Notre point de départ, ce sont nos expériences communautaires au noviciat, ainsi que les expériences dans nos groupes et provinces d’origine. Les membres de notre communauté viennent du Brésil, du Mexique, de Puerto Rico, du Paraguay, du Cap Vert, d’Espagne et du Portugal. C’est vraiment une expérience de la Pentecôte !

Nous avons choisi comme symbole de la neuvaine le bambou, parce qu’il reflète très bien le symbole de la vie de communauté. Quand la graine est semée, pendant les premières années, elle ne grandit pas beaucoup, mais elle renforce ses racines pour qu’elles deviennent profondes ; c’est seulement quand cet objectif est atteint que le bambou commence à se répandre à la surface du sol. En même temps, vous ne verrez jamais le bambou seul ou isolé. Il est toujours en compagnie d’autres bambous. La beauté, l’harmonie et la force du groupe des bambous sont les résultats de l’ensemble et non pas d’un seul bambou. Les bambous savent que seuls ou isolés ils ne peuvent aboutir à rien. Finalement, nous apprenons des bambous qu’une fois développés, on voit de nombreuses générations qui vivent ensemble : ceux qui naissent, ceux qui grandissent, ceux qui se sentent assez forts et sûrs d’eux-mêmes et d’autres qui sont âgés et font peu à peu de la place pour d’autres, parce qu’ils savent que leur tâche est terminée.

La communauté n’est pas là pour éliminer les différences, mais pour les rendre complémentaires dans la fraternité de ses membres.
La neuvaine est divisée en trois parties : pendant les trois premiers jours, nous réfléchissons sur la vocation et la conversion. Puis, du quatrième au sixième jour, nous méditons sur le partage. Les trois derniers jours, nous prions autour de l’envoi et du service qui nous est demandé comme communauté.

Nous implorons l’intercession de notre fondateur, Poullart des Places, pour qu’il nous aide durant cette neuvaine à prendre conscience que la vie de communauté est au cœur de notre vie de spiritains. Nous n’oublions pas que l’individualisme ou l’isolement que certains sont tentés de vivre sont contraires à l’esprit de Poullart, parce que nous avons vécu, mangé, étudié et prié en communauté.

Prière :

Dieu d’infinie bonté, nous te louons pour le don de la Congrégation du Saint Esprit que tu as offerte à ton Église à travers Claude Poullart des Places. Puisse le témoignage et la sainteté de sa vie être une lumière pour nos vies, et nous motiver à vivre notre Mission avec l’assurance de l’amour répandu dans nos cœurs par l’Esprit-Saint. Nous prions pour la grâce de sa béatification, ainsi que pour la grâce particulière que nous demandons aujourd’hui, par son intercession. Par notre Seigneur Jésus-Christ, ton Fils, dans l’unité du Saint-Esprit. Amen !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires